Devenez ce footballeur dont les cages et les supporters se souviennent !

Bienvenue sur Jygoal

Le football est peut-être le plus exigeant de tous les sports.

Dans le jeu moderne (à n’importe quel niveau), l’entraînement technique et le conditionnement physique sont essentiels. Peu de sports sont pratiqués sur un espace de jeu aussi vaste, sur un période aussi longue et sans temps de repos réguliers.

Les joueurs couvrent 8 à 12km pendant un match en moyenne, comprenant 24% de marche, 36% de jogging, 20% de course, 11% de sprint, 7% en déplacement vers l’arrière et 2% en mouvement en possession de la balle (1).

Les joueurs de football se doivent d’avoir une excellente endurance avec une VO2max entre 55 et 70 ml/kg/min chez les pros (2,3). Le jeu se joue à une intensité moyenne proche du seuil de lactate , soit environ 80 à 90% de la fréquence cardiaque maximale (4,5).

Quelle est l’importance d’un bon entrainement d’endurance au football ?

Plus la capacité aérobique d’un joueur est élevée, plus il est en mesure de couvrir de grandes distances lors d’un match (5,6).

Une meilleure endurance augmentera le nombre de sprints réalisés dans un jeu (7). En améliorant la VO2max des jeunes joueurs de football de 11% sur une période de 8 semaines, une augmentation de 20% de la distance totale parcourue pendant le match de compétition s’est manifestée, avec une augmentation de 23% des engagements avec le ballon et une augmentation de 100% du nombre de sprints effectués par chaque joueur (5) !

Ressources : 

  • (1) Reilly T (ed) (1996) Science and Soccer. Chapman & Hall, London, 2564
  • (2) Bangsbo J. The physiology of soccer with special reference to intense intermittent exercise. Acta Physiol Scand 1994;150:615
  • 3) Bangsbo J, Nrregaard L, Thorse F. Activity profile of competition soccer. Can J Sport Sci 1991;16:1106
  • 4) Reilly T . Physiological profile of the player. In: Ekblom B, ed. Football (soccer). London: Blackwell, 1994:7895.
  • 5) Helgerud J, Engen LC, Wisloff U, et al. Aerobic endurance training improves soccer performance. Med Sci Sports Exerc 2001;11:192531.

Qu’en est-il des autres formes d’entrainement ?

L’entrainement de résistance joue maintenant un rôle majeur dans le football. Cependant, soulever des poids avec une approche traditionnelle type «3 séries de 10 répétitions» n’est pas un moyen efficace de s’entrainer pour le foot.
Le football exige un équilibre de puissance explosive et d’endurance musculaire. Certains joueurs se focalisent sur dne augmentation de leur masse maigre, mais ils devraient se concentrer sur la un entrainement de puissance spécifique au football.

L’entrainement musculaire pour le football contribue également à corriger les déséquilibres musculaires. Les joueurs de football ont souvent de puissants quadriceps au détriment de leurs ischio-jambiers, un plan d’entrainement bien établi peut venir résoudre ce problème et prévenir de futures blessures.

Les sections que nous aborderons couvriront toutes les aspects importants de l’entrainement physique du football. L‘entrainement de force et de l’endurance y seront traités en profondeur, ainsi que les sessions de vitesse et d’agilité, de flexibilité, les réchauffement et la récupération.

Améliorer sa vitesse, crucial pour un footballeur !

Quel que soit le niveau, la vitesse est un facteur qui permet de séparer les joueurs exceptionnels des joueurs de foot moyens... Oui, on peut être un très bon footballeur lent et compenser avec une très bonne technique, mais force est d'admettre que la vitesse offre...

La vidéothèque